SOS HOPITAL ! ALERTE : FERMETURES DE LITS DANS LES HÔPITAUX DANS L’APRÈS-COVID19

Depuis le début de cette deuxième vague de cas, et non pas de malades ou de décès, on nous assène des chiffres de pourcentage d'occupation des lits dans nos hôpitaux, comme chaque année surchargés en cette saison, en "oubliant" soigneusement de nous dire que depuis la "première vague" on a continué à fermer des lits.

Cette situation scandaleuse est dénoncée, non pas par des complotistes, mais par le principal syndicat d'infirmiers ! 

Pendant la vague épidémique, les hopi­taux ont du fermer des lits, en rédui­sant dras­ti­que­ment l’acti­vité pro­gram­mée en chi­rur­gie, ainsi que le suivi des patients chro­ni­ques :
- d’une part les cham­bres dou­bles ont été trans­for­mées en cham­bre simple,
- d’autre part en fer­mant 3 salles clas­si­ques pour ouvrir une salle COVID19, car il faut une infir­mière pour 4 à 6 patients COVID19, alors qu’il n’y a sou­vent que 2 ou 3 infir­miè­res pour 30 patients dans les salles clas­si­ques

Or depuis la mi-mai, on cons­tate sur le ter­rain, des direc­tions d’hôpi­taux qui ne rou­vrent pas les lits fermés : com­bien de patients chro­ni­ques seront ainsi sacri­fiés ?

Le sym­bole : Vous vous sou­ve­nez du manque de lits lors de la vague covid19 en Grand Est ? Pas l’ARS, qui va fermer 14 lits de réa­ni­ma­tion dans deux hôpi­taux stras­bour­geois, 7 lits sur le site de Hautepierre et 7 autres sur le nouvel hôpi­tal civil de Strasbourg
https://www.what­sup­doc-lemag.fr/arti­cle/alsace-des-fer­me­tu­res-de-lits-stras­bourg

Quelques autres exem­ples :
- CHU de Tours (37) : 350 sup­pres­sions de lits et 400 sup­pres­sions de postes

- hôpi­tal psy­chia­tri­que du Vinatier près de Lyon (69) : fer­me­tu­res de 120 lits et de ser­vi­ces

- La colère des per­son­nels du CHU de Saint-Étienne (42) contre des restruc­tu­ra­tions 

- l’hôpi­tal de Besançon (25) sup­prime 15 lits

Voir la vidéo de 5mn, de Thierry Amouroux, le porte-parole du Syndicat National des Professionnels Infirmiers SNPI CFE-CGC, réa­li­sée lors d’une confé­rence de presse des orga­ni­sa­tions infir­miè­res, le 9 juin 2020 

Et l'article d'origine intégral su Syndicat des Infirmiers se trouve ici 

 

© 2020 Collectif Fédérateur. All rights reserved. Powered by Cofé.